Jeux d’enfants 

Jeuxdenfants


Souvenirs d'enfance ! 

Etant gosses, mon frère et moi fabriquions des armes imaginaires pour des parties de gendarmes et de voleurs ou de cowboys et indiens.  En fait une branche d’arbre dont la forme évoquait vaguement une crosse et un canon faisait l’affaire. l’imagination le reste, l’engouement était tel que l’objet ici créé devenait un trésor caché religieusement d’un jour sur l’autre. 

Car nous n’avions pas le droit au port d’armes à la maison, même factices. Avoir connu la guerre avait rendu nos parents intolérants à toute forme de violence. Il n’y eu jamais de révolver en plastiques, ni de recits guerriers chez nous, notre famille pleurait encore les oncles et les tantes morts dans les deux camps, on restait inconsolable des déportations et de la disparition de copains de classes membre de la résistance, exécutés en pleine rue par la Carlingue de la rue Lauriston*. Dans un tel environement, il était hors de question que les enfants puissent s’amuser à singer les pratiques indignes des adultes.
Nous jouames pourtant à la petites guerre quelques années de suite en secret en déployant des trésors d’inventiviter quand à la fabrication et la cachette de nos branches Walter P38 et autre mitraillettes.
Les étés pasèrent et nous fumes attirés par d’autres réjouissances, celles-là avaient des silhouettes feminines et des titres de musique pop. Avec l’adolescence nous oubliames la guerre pour l’amour… 

Puis vint un jour ou l’on nous demanda, mon frère aîné en premier puis à mon tour, de porter les armes pour aller au service militaire obligatoire. Cette fois ce n’était plus du jeu et sans hésiter l’un comme l’autre, sans même en parler aux parents, sommes devenus des objecteurs de conscience. Nous avions le sentiment d’avoir déja participé à ce genre de divertissement. 

 

 

 

* La Carlingue est le surnom attribué à la fois au 93 rue Lauriston dans le 16ème arrondissement de Paris, siège de la Gestapo française, et s'applique également aux membres de cette branche française de la Gestapo, principalement des voyous et malfrats engagés par les nazis pour effectuer les basses besognes des SS.




Le 15 de chaque mois à midi heure de Paris les blogueurs de "la photo du mois" publient tous une photo sur le même thème. 


AkaiericAmartiaBettyBlogoth67ChristopheDanièle.BEl PadawanEscribouillagesEurydiceFrédéricGilsoubGineJ'habite à WaterfordJaklineJosetteJuliaLa Tribu de ChachaLau* des montagnesLaurent NicolasLavandineLe souffleur de motsLilousoleilmagda627Marie-PaulePhilisine CavePilisiRenepaulhenryShandaraSous mon arbreTambour MajorXoliv'.

 


15 avril 2020

15 mars 2020

15 février 2020

15 janvier 2020

15 décembre 2019

15 novembre 2019

15 octobre 2019

15 septembre 2019

15 août 2019

15 juillet 2019